Pourquoi le coaching gagne en popularité dans le monde organisationnel ?

 Les entreprises sont en guerre pour dénicher les meilleurs talents. Même si les entreprises gagnent au départ des meilleurs employés du monde, elles risquent de les perdre constamment à cause de la compétition permanente, il faut créer des stratégies pour les conserver.

Culture de coaching sur le lieu de travail

Traditionnellement, les entreprises ont réservé un coaching exécutif en tant qu’outil de développement pour les hauts dirigeants ou les hauts potentiels qui se déplacent pour passer à des postes clés. Cependant, comme les entreprises évoluent rapidement, la mode du coaching est devenue nécessaire pour eux. Elle est devenue indispensable, tant pour les employés, que pour les dirigeants émergents, mais surtout pour les cadres moyens de niveau intermédiaire. Cet engagement est très important si on veut conserver leur capital intellectuel et leur talent dans le temps.

Être un bon chef n’est pas naturel

Les compétences en coaching ne viennent pas naturellement aux managers qui agissent souvent en pensant à tort qu’en tant que leader, leur travail consiste à fournir des réponses et à donner des directives plutôt que de diriger une réflexion critique pour favoriser l’action positive. Lorsqu’il s’agit de susciter l’engagement et la performance au sein de leurs équipes, les dirigeants sous-estiment souvent le pouvoir de leurs actions et de leur influence sur les membres de l’équipe et utilisent donc ce pouvoir de manière inefficace. La plupart des dirigeants veulent des employés qui prennent l’initiative, s’impliquent, prennent des décisions et génèrent des idées, mais certains comportements de leadership peuvent effectivement écraser involontairement l’autonomie et la motivation, ce qui conduit à un environnement de travail dégagé et à la frustration de toutes les personnes concernées.

Comment mettre en valeur une culture de coaching ?

Une fois qu’une stratégie claire est en place, commencez par le haut avec l’équipe de direction. Au fur et à mesure que ces leaders influents commenceront à imiter les comportements de coaching attendus avec leurs équipes de direction, une culture de coaching commencera à se définir au fil du temps. Ensuite, adopter une méthodologie pour former les cadres supérieurs et les gestionnaires aux bases du coaching comme par exemple savoir écouter les autres et s’auto poser des questions afin d’améliorer leurs comportements avec leurs équipes. Enfin, créer un plan de responsabilité et de suivi pour assurer la mise en œuvre et évaluez le programme en vue de possibilités d’amélioration continue. Il ne faut jamais oublier que la culture d’une entreprise est impactée par la qualité de la direction au sein de la société.

Faites émerger votre potentiel de créateur d’entreprise avec le coaching
Le coaching d’affaires : Comment ça marche ?